Le Thor, ça sert à quoi ? - Team Nuit Blanche

Le Thor, ça sert à quoi ?
Juin
10

Le Thor, ça sert à quoi ?

Quelle belle unité que le Thor ! Les joueurs Terrans ont vraiment de la chance d’avoir une unité avec un skin aussi redoutable et un doublage (toutes langues confondues) aux petits oignons. Mais dans le fond… Vous en avez vu beaucoup des Thors depuis Wing of Liberty ?

Il est clair que non, ce méca a beau être le summum de la technologie terrestre Terran, il n’est pas du tout plébiscité par les joueurs. Et c’est à croire que même David Kim et ses acolytes ne savent pas quoi en faire, puisque pas plus tard que le 23 mai dernier, le Thor recevait encore une modification de son armement anti-aérien. Prenons quelques instants pour réfléchir et voyons voir ce que l’on peut dire sur l’avatar mécanisé du dieu nordique.

Si bon…

Dans l’absolu, ce n’est pas une unité mauvaise, au contraire. Ses statistiques sont bonnes et font du Thor un méca très polyvalent. Avec 400 points de vie et un point d’armure, le géant inflige 2X30 points de dégâts toutes les 0,91 secondes contre les unités au sol. Cela a le mérite d’être souligné puisque le Thor a une meilleure cadence de tir que des unités comme les traqueurs, les maraudeurs (sans stimulant), ou encore les ravageurs. Et en plus de cela, cette unité se paye le luxe d’avoir une portée de 7, c’est-à-dire supérieure aux unités citées précédemment.

Contre les unités aériennes, le dieu du tonnerre est un peu plus spécialisé puisque qu’il tire 4 missiles infligeant 6 points de dégâts chacun contre la majorité des cibles et le double contre les unités légères. Nous reviendrons plus en détail sur cette attaque aérienne, mais avec une portée de 10 et des dégâts de zone, on ne peut pas dire que le Thor ait à rougir.

…mais tellement inadapté

Alors y a-t-il une seule statistique qui fasse tâche sur ce robot armé jusqu’aux dents ? Et bien oui, le talon d’Achille du Thor n’est autre que sa vitesse de déplacement. Rares sont les troupes aussi lentes que celle dont nous parlons aujourd’hui. Pour vous donner une idée de sa lenteur, le Thor est aussi rapide qu’un Noyau de Vaisseau-mère et un vigilant sans amélioration. Cela peut paraître un détail aux yeux de certains mais sa faible vitesse l’empêche de se positionner efficacement au cours d’une bataille, cela l’empêche de se replier efficacement en cas de déroute, et cela l’empêche de faire du hit and run, stratégie pourtant incontournable pour un joueur Terran. En clair, un Thor n’est pas optimal pour engager un combat, et de la même manière, si votre robot se fait encercler et ne peut pas être évacué, vous êtes quasiment sûr de perdre l’équivalent de 300 de minerais et 200 de gaz.

Sa vitesse de déplacement n’est pas la seule raison de son désaveu. Son coût et surtout son besoin en technologie jouent également contre lui. Le Thor a besoin d’un laboratoire technique ainsi que d’une armurerie pour être produit. Ça n’a rien de sorcier me direz-vous, et il est très rare qu’un Terran ne fasse pas d’armurerie. Mais l’investissement en temps et en ressources est beaucoup moins viable que la sacro-sainte bioball. Et quand bien même produire une poignée de thor serait intéressant, il ne faut pas oublier que les mécas ont des upgrades d’armes et d’armures différentes des unités de la caserne et cela va encore vous demander un investissement supplémentaire. A moins de jouer uniquement avec des unités mécanisées, ce qui était déjà difficile sur Heart of the Swarm et maintenant quasiment impossible sur Legacy of the Void, produire des Thors sera une perte de temps et de ressources par rapport à la traditionnelle bioball.

Un support de qualité ?

Plutôt que d’en faire une unité qui se suffit à elle-même, Blizzard a eu tendance à penser depuis Wing of Liberty que le Thor serait une bien meilleure unité de soutien. Néanmoins, à cause des problèmes que l’on a pu constater plus haut, il a été difficile de se servir de ce mastodonte de cette manière. C’est au final vers son appui aérien que Blizzard a décidé de se tourner.

Dès la fin de Wing of Liberty, la capacité spéciale du Thor permettant d’infliger d’énormes dégâts à une unité unique a été supprimée après moult modifications. La version du Thor proposée au début d’Heart of the Swarm vous donnez la possibilité de choisir entre deux modes d’attaques anti-aériennes. Le premier était le mode traditionnel que nous connaissons encore aujourd’hui, tandis que le second ne touchait qu’une unité à la fois et infligé 24 points de dégâts quel que soit le type d’unité. Les joueurs Terrans ont favorisé le premier système d’attaque étant donné le peu de différences en termes de dégâts (et pour les dégâts de zone) le tir alternatif a fini par tomber en désuétude, du moins jusqu’à aujourd’hui. Récemment David Kim et son équipe ont voulu reprendre le travail sur cette unité en donnant un buff significatif au Thor. Après les récents tests que nous connaissons tous, l’équipe en charge de l’équilibrage s’est tournée de nouveau vers ce système, avec la mise à jour 3.3, mais en apportant une nette augmentation des dégâts. Le tir alternatif inflige maintenant 35 points contre la plupart des unités et 50 contre les vaisseaux blindés.

Un Thor peut maintenant se débarrasser d'un Viking en seulement 3 coups

Un Thor peut maintenant se débarrasser d’un Viking en seulement 3 coups

Au final, qu’est qui marche bien ?

Seul le temps dira si ce buff de l’attaque aérienne suffira à faire revenir le Thor dans les parties classées et à un niveau compétitif. Si vous voulez absolument jouer avec vos Thors il y a plusieurs situations dans lesquelles le géant de métal est plus ou moins utile. La première d’entre elles est évidente : contre les mutalisks. Cette unité a été créée pour contrer cette menace Zerg. Vu sa mobilité digne d’un octogénaire asthmatique, il est plus intéressant de l’utiliser en attaque afin de forcer les mutalisks à rester en défense.

Thor vs Mutalisks : une valeur sûre

Thor vs Mutalisks : une valeur sûre

Toujours en TvZ, on note le fait que le Thor a été pas mal utilisé à haut niveau en tant que rempart contre les chancres. Avec 400 PV un statut d’unité blindé, il peut en encaisser beaucoup de ces petites bêtes explosives.

Ça va salir la carrosserie...

Ça va salir la carrosserie…

Dans une moindre mesure, on donne au Thor un rôle de sac à PV en TvT. Le but du jeu étant que le Thor encaisse un maximum de tirs de chars afin que votre Bioball ou que vos propres chars engage le combat sans égratignures, mais c’est loin d’être la norme à l’heure actuelle. On a aussi vu le Thor utilisé dans des all-in où le joueur Terran débloque le plus rapidement sa technologie pour envoyer un Thor et des VCS pour le réparer. Ce n’est pas vraiment le all-in ayant le plus de chance de réussir, mais il a le mérite d’avoir existé.

A l’heure actuelle, le Thor pourrait être une bonne solution pour contrer des Ultralisks plus résistants que jamais. Ses points de vie plus ses lourds dégâts contre les troupes au sol en feraient un bon choix, mais les joueurs Terran de haut niveau ont tendance à préférer le Croiseur ou le Fantôme pour des questions évidentes de coût et de temps de production.

Il est probable que le Thor reste encore un temps sur le banc des unités délaissées de Starcraft II. En six ans de jeu, le méca a rarement eu l’occasion de faire son apparition dans le mêtagame. Peut-être que le moment est enfin venu pour lui…

 

Mr. Mushroom

Ajouter un commentaire

*

Live

Événements

  • Aucun événement

Rejoignez-nous sur twitter

Donation pour Nuit Blanche